Il existe très peu de contre-indications à l’allaitement maternel

Côté bébé :

Il n’y a qu’une seule contre-indication : la galactosémie congénitale. Il s’agit d’une maladie très rare où le bébé manque d’une enzyme nécessaire au métabolisme du galactose, un composé du lactose. Si le lactose n’est pas supprimé de son alimentation, il peut en résulter une cataracte, une cirrhose du foie et une arriération mentale.
 

Côté maman : 

  • Refus de la mère pour des raisons personnels, physiques ou culturelles
  • Certains pathologies virales:
    • VIH,  l’herpès (s’il y a des lésions sur les seins),
    • HTLV1,
    • CMV (si bébé prématuré-nécessiter de pasteuriser le lait).
    • certains traitement sont aussi incompatibles avec l’allaitement maternel

Dans tous les autres cas l’allaitement peut être poursuivit.

Toutes les mamans en sont elles capable ?

Toutes les mères sont capables d’allaiter. Et ce n’est pas parce qu’un premier allaitement c’est mal passé que le deuxième sera aussi compliqué. Chaque enfant est différent et donc chaque allaitement aussi.

Après des chirurgies mammaires (type réduction mammaire, implants, cancer…) ou bien dans certains cas de pathologies lourdes la mère peut avoir des difficultés à allaiter. Mais ces situations restent très rares.

Avez vous un conseil à donner aux futures mamans qui voudraient allaiter et qui se demandent si elles pourront le faire?

TOUTE femme a la capacité d’allaiter et en quantité suffisante pour son enfant

Aucune préparation n’est nécessaire durant la grossesse.

Lors de la naissance ne pas hésiter à mettre son enfant en peau à peau et le mettre au sein dans la première heure de vie (si son état clinique le permet et avec l’aide de l’équipe médicale)

Mettre son bébé au sein A LA DEMANDE. Un nouveau né peut réclamer le sein dans le premier mois de vie jusqu’à 8 à 12 fois/24h.

5° Faire en sorte que le bébé soit auprès de sa mère 24h/24 (attention pas de co-sleeping! Risque de mort subite du nourrisson).

Dans tous les cas, il ne faut pas que la femme hésite à demander conseils à un professionnels de santé, afin de poursuivre sereinement son allaitement. Vous trouverez tous les contacts de professionnels de santé pour vous accompagner ICI.

L’équipe BB Letché remercie B. Pommeret, sage femme, pour son temps et aide à la rédaction des réponses, et aux mamans pour leurs questions.

Si vous aussi vous avez des questions n’hésitez pas à nous les soumettre et ainsi rassurer et informer les autres mamans !